L’isolation thermique : quels avantages et quelles subventions ?

isolation thermique

L’isolation thermique regroupe l’ensemble des méthodes conçues pour réduire les fuites ou les transferts de chaleur entre 2 milieux de différentes températures. Celui-ci fait partie des exigences techniques-professionnelles-environnementales requises pour la construction d’un immobilier neuf sous label BBC, HPE, RT 2012 ou RE 2020. Toutefois, certaines personnes peuvent bénéficier des aides ou des subventions dans le cadre de la réalisation des travaux d’isolation en remplissant certaines conditions au préalable.

Avantages de la technique de l’isolation thermique

Généralement, la technique de l’isolation thermique est empruntée dans différents secteurs de développement, notamment dans le secteur de l’industrie, dans le secteur de l’automobile, dans le secteur de l’immobilier, dans le secteur du textile, dans celui de la cuisine… A l’instar de l’isolation sur toiture, il y a aussi les travaux d’isolation sous toiture, l’isolation plafond sous sol… L’objectif étant de préserver la température interne du bâtiment tout en déployant de l’énergie minimale. Elle comprime de la chaleur en saison humide ou froide et maintient la fraîcheur de votre intérieur en été. Puis, c’est le système de chauffage et de climatisation naturelle le plus adéquat pour limiter la consommation d’énergies non renouvelables (électricité, fioul, gaz ou autre), pour limiter l’émission des gaz a effets de serre, pour limiter l’émission du CO2… C’est devenu un meilleur geste à adopter pour protéger l’environnement et pour lutter contre le changement climatique. En France, celle-ci constitue une exigence d’ordre technique, professionnel et environnemental à respecter lors de la construction ou de la rénovation d’un immobilier neuf ou ancien ou en locatif.

Conseil pour choisir le meilleur expert en travaux d’isolation thermique

Souvent, l’expert en question fait partie des équipes professionnelles œuvrant dans le cadre de la construction ou dans le cadre de la rénovation ou de la réparation des immobiliers neufs ou locatifs. Ensuite, pour une construction individuelle ou collective, il vaut mieux prédéfinir le cadre (sur toiture ou sous toiture) des travaux à réaliser. Techniquement, sachez qu’un expert doit respecter les étapes suivantes pour réussir. Il doit bien choisir l’isolant le plus performant et privilégier l’étanchéité à l’air. Il doit accompagner la VMC pour améliorer son efficacité et sa longévité, choisir la qualité de la pose, choisir l’isolant le mieux adapté pour la toiture ou sous la toiture, garder l’esthétique interne ou externe et renforcer l’isolation phonique à titre de complément. Enfin, il faut toujours privilégier les avis ou les suggestions des proches et s’en servir comme comparatif pour dénicher le meilleur isolation plafonds.

Avantages de faire appel à un expert dans le cadre des travaux d’isolation

Ce sont les experts RGE qui sont les mieux placés pour réaliser de manière professionnelle et sur-mesure les travaux d’isolation de votre bâtiment. En principe, ils ont une connaissance, une technicité, un savoir-faire, une expérience et une certaine ancienneté dans le cadre de l’exécution de tels travaux. Le meilleur expert s’adapte a tout type de travaux, qu’il s’agisse de travaux d’isolation sur toiture, d’isolation sous toiture, d’isolation du sous-sol, d’isolation plafonds, d’isolation des murs… Aussi, vous allez bénéficier d’un nettoyage de la surface et d’un ajustement des plaques pour avoir un meilleur rendu conforme à l’esthétique. Enfin, il est censé faire un état des lieux en plus de faire des rapports définitifs après l’achèvement des travaux. Toutefois, il faut bien le choisir pour éviter les risques d’arnaques et les mauvaises surprises.

Comment les subventionner en cas de besoin ?

En cette année 2020, les investisseurs français en immobilier peuvent profiter des offre de subventions pour financer les travaux, notamment le CITE 2020, le programme Ma Prime Renov, l’Eco PTZ, les aides a l’ANAH, La Prime Énergie à travers les dispositifs des CEE, le programme isolation a 1 euro… Dans le cadre du programme CITE 202 et de Ma Prime Rénov, les ménages français de revenus modestes concernés doivent justifier de la qualité de propriétaire des travaux, justifier de l’existence du logement d’au minimum 2 ans. Ils pourront ainsi bénéficier de travaux de rénovation en énergie, d’une construction immobilière effectué par un artisan RGE… Dans le cadre de l’EPTZ, les travaux en question doivent appartenir au demandeur de subvention qui s’en sert comme résidence principal. Il doit remplir le formulaire officiel de demande PTZ accompagné des devis des travaux à entreprendre auprès d’un organisme accrédité. 

Dans le cadre du programme ANAH, il faut justifier le fait d’avoir des revenus modestes, de l’existence du logement de plus de 15 ans. Il ne faut pas bénéficier du PTZ durant les 5 années précédentes. Dans le cadre du programme de la Prime Énergie, le demandeur doit remplir les éléments suivants : l’immobilier doit exister depuis plus de 2 ans, les travaux en question doivent être réalisés dans l’enceinte de la résidence, la réalisation des travaux immobiliers est effectuée par un artisan RGE, la demande est faite préalablement à la signature du devis des travaux… Ainsi, en cas d’éligibilité, vous pouvez bénéficier de l’isolation des murs ou des toitures ou des combles.

Sécurité de chantier : normes et obligations en 2020
Changer de carrelage : combien ça coûte ?